Yachts modélisme

Yachts modélisme

WS45 Tableau de bord et siège pilote

Voilà un bel exemple de ce que peut aussi être le modélisme. Je m'explique, j'ai commencé par déssiner mon siège pilote bi place. C'était un large fauteuil capable de recevoir, un peu serré, deux personnes. Il avait deux reposes têtes en un accoudoir de chaque coté. Nous l'avons fabriqué (voir article précedent) et placé dans le cockpit. Une évidence me sauta aux yeux rapidement, ce siège prends trop de place et semble trop massif. Je decide donc d'en refabriquer un d'une place. Je le glisse entre le tableau de bord et le meuble de cockpit, et rebelote, même constat toujours trop massif par rapport à l'ensemble. Les accoudoir fond presque fauteuil de salon.

 Je décide finallement pour une troisième fabrication d'une banquette cette fois, trés simple dans sa forme à l'image de celle du spider sarnico. Vous aurez compris qu'en modélisme, il faut être patient et acharné. Il nous arrive souvent de refaire des pièces jusqu'à ce qu'elles nous semblent parfaites.

Siège pilote

Il est devenu d'une grande simplicité. Plus d'accoudoir, ni de repose tête, juste un dossier chanfrainé dans les deux coins supérieurs et grand coussin d'assise posé sur un socle.

Ce dernier est fabriqué avec deux rectangles de ctp 1,5 mm renforcé dans l'angle par une baguette carré de cinq par cinq en samba.

Les coussins sont simplement des morceaux de balsa de cinq milimètres d'épaisseur plaqués de simili cuir. L'assise doit être recouverte sur les cotés mais également légèrement sur le dessous.

Le dossier est quant à lui plaqué dans un premier temps dans le dos, puis l'endroit avec les cotés.

Tableau de bord

C'est un bloc composé de trois pièces : le boitier, l'écran et l'accoudoir, tous en ctp 1 mm. Le boitier est une sorte de pupitre, fait à partir de deux flasques entre lesquels nous collons plusieurs rectangles : la plinthe, le repose pieds, le fond, le desous, le bandeau avant et le dessus. Le coin coté allée est généreusement arrondi. Il faut pour le faire, recoller dessus un morceau de samba et le poncer.

L'écran est, quant à lui, fabriqué avec quatre pièces principales, toujours en ctp 1 mm : la face avant, le dessus et les deux flasques. Ces trois dernières pièces doivent venir dépasser par rapport à la face avant afin de simuler un rebord. Les deux coins supérieurs ne sont pas jointifs. Nous y intercallons une fine aiguille de bois que nous poncerons ensuite pour arrondi l'angle.

L'accoudoir constitué d'un dessus, d'un dessous, et de deux cotés, vient se fixer juste sous le bandeau avant à tribord. Il est de la même épaisseur que les autres ensembles. Il recevra plustard les poignées de gaz et le joystick de commande du propulseur d'étrave. Il nous reste à realiser le volant à deux branches. La jante est fabriquée à partir de ctp 2mm, évidée, détourée et arrondie. Les deux branches, d'un seul tenant sont tirées d'un morceau de ctp 1 mm. Le moyen est, lui, usiné depuis un carré de samba. Une fois assemblées, ces pièces sont collées sur le bandeau formant une excroissance centrale.



15/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres