Yachts modélisme

Yachts modélisme

WS25 Premiers travaux

Préparation des gabarits et du plan de travail

Comme d'habitude le premier travail consiste à imprimer toutes les pièces nécessaires à l'assemblage du squelette du bateau, à savoir les sept couples et la quille. Attention de bien repèrer chaque pièce. La quille ne tient pas sur une seule page il faut recoller les deux bouts de papier les uns sur les autres. On inscrit des repères pour les ajuster au mieux.

On colle ensuite chaque découpage en utilisant au mieux l'espace du morceau de contre plaqué. La quille sera à découper deux fois puis à coller l'une à l'autre, elle mesure 6 mm d'épaisseur.

En attendant de bien laisser sêcher nos gabarits, on prepare le plan de travail. Pour ce petit bateau un panneau d'une 15 mm d'épaisseur et de 50 par 20 cm suffit.

On trace un axe médian sur lequel on repère la position de tous les couples. Puis à l'aide d'une équerre on dresse les perpendiculaires en les nomant du couple 1 à 7.

Découpage et préparation des couples

On utilise généralement une scie à chantourner pour détourer nos couples. Il faut y aller molo, ce sont de petites pièces fragiles avec de minuscules encoches. Elles sont prévues pour le passage de baguettes de renforts de 3x3 mm. Le principe de base pour obtenir une belle coupe est de ne pas aller trop vite. On peut limiter les effilochements de matière (surtout avec le contre plaqué) en collant sous le morceau de bois un adhésif. De toutes les façons il faut parfaire la coupe à la cale à poncer. Chaque couple est muni de deux jambettes, nécéssaires pour se fixer sur le plan de travail. Pour évider les parties centrales des pièces on y perce un trou pour enfiler ensuite l'extrémité de la lame au travers.

Pour fixer ses couples perpendiculairement au plan de travail, on utilise des tasseaux de section carré, une face contre le plan et une autre recevant les jambettes. On visse ensuite chaque ensemble au droit de chaque perpendiculaire correspondante.

Assemblage de l'ossature

Lorsque tous les couples sont en places, on essaye de mettre en place dans chaque encoche la quille. Il faut de temps en temps ajuster les passages pour qu'elle tombe correctement dedant, c'est à dire: bien droite, sans forcer. Si tout va bien on la colle.

Bien entendu, à ce stade les couples sont encore bien souples. Pour rigidifier tout cela, on va les unes après les autres coller les baguettes de renforts.

On commence par celles longeant la quille, puis celles de bouchain. Attention avant de les coller il faut vérifier l'écart entre les couples, pour ne pas avoir de couple de travers. Les baguettes les plus cintrées doivent, au préalable, être trempées dans l'eau puis posées à blanc.

La poupe est bien armée, grâce à trois couples très rapprochés. La quille commence au couple n°3.

 

 

 



30/10/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 330 autres membres